Skip to Content

FLOÉ

Reportage : Les stations de ski fantôme

Puigmal, Pyrénées Orientales. Il y a 20 ans, la station de ski de Err accueillait des milliers de fans de glisse. Les mois d’hivers y étaient mouvementés. Aujourd’hui, Puigmal est déserte. C’est Isidor qui nous accueille en cette fin du mois deseptembre au coeur de ce lieu si particulier, perdu au coeur des pinèdes. « Bienvenue chez moi ! », lance t-il. En échangeant quelques mots avec cet accueillant gardien, nous nous sommes rendus compte que cette station abandonnée était vraiment chez lui. Isidor y travaille, y dort, y mange… Il passe ses journées au milieu de la montagne, au pied des pistes qui n’existent plus et des remontées mécaniques inexploitées. 

Voilà plus de 10 ans que cet endroit n’a pas vu de touristes et de skieurs. Pourtant tout a été laissé tel quel. Les bâtiments et les remontées mécaniques sont encore là, presque intactes si ce n’est quelques graffitis. En se baladant dans la forêt aux alentours, on découvre de nombreux chemins et plusieurs balisages pour le trail. Isidor nous confirme la venue de nombreux trailers, surtout à la saison estivale. La plupart tentent l’ascension du Puigmal qui trône à 2900m. 

Ces sportifs en baskets sont la dernière chance pour redynamiser Err et son secteur. Ils sont les derniers touristes. La station d’Isidor est un exemple parmi d’autres. En France, on dénombre des centaines de stations fermées de la sorte. Avec le réchauffement climatique et les difficultés économiques pour y amener de la fausse neige et attirer les touristes sur les pistes, des dizaines de stations se meurent chaque année.